Wiki

La résistance au feu 🔥 des produits et des éléments de construction

Différence entre réaction et résistance au feu des éléments de construction. Le classement de résistance au feu est établi selon la norme NF EN 13501-2.


En sĂ©curitĂ© incendie, on distingue la rĂ©action au feu et la rĂ©sistance au feu des produits et Ă©lĂ©ments de construction. La rĂ©sistance au feu indique le temps durant lequel, lors d'un incendie, un Ă©lĂ©ment de construction (paroi, plancher, plafond, porte,…) conserve ses propriĂ©tĂ©s physiques et mĂ©caniques pour pouvoir assurer sa fonction. 

Cette capacité est primordiale à différents titres :

  • permettre la bonne Ă©vacuation des personnes et l’intervention des secours en cas d’incendie;
  • limiter la propagation du feu entre les diffĂ©rents compartiments d’un ouvrage;
  • garantir le fonctionnement de certains Ă©quipements (Ă©nergie, tĂ©lĂ©transmission…) malgrĂ© les effets du feu. 

La résistance au feu s’analyse souvent à l’échelle d’une paroi complète, c'est-à-dire de l’ensemble de ses composants et de leur assemblage. On peut donc obtenir une meilleure résistance au feu en ajoutant par exemple des produits incombustibles en revêtement, comme des plaques de plâtre pour protéger un mur à ossature bois.

Le classement de résistance au feu est établi selon la norme européenne NF EN 13501-2 : classement au feu des produits et éléments de construction.

La classification REI

Le classement européen utilise jusqu’à 3 symboles principaux (R, E, I) qui sont suivis du nombre de minutes pendant lesquelles les critères sont satisfaits :

R

Résistance mécanique

Ce critère concerne la stabilité au feu des éléments structurels; on parlera de capacité portante.

E

Étanchéité aux flammes et aux gaz chauds

Ce critère concerne particulièrement les éléments séparatifs, y compris les menuiseries, et caractérise leur capacité à retenir les flammes et gaz chauds.

I

Isolation thermique

Ce critère concerne la capacité des éléments séparatifs à ne pas conduire la chaleur sur leur côté non exposé au feu. Il est forcément utilisé en complément d'une classification R ou E.

Exemple d’une paroi REI 120

La réglementation incendie prévoit que dans certains cas, les parois d’un bâtiment doivent être REI 120 : cela revient à dire qu’en cas d’incendie, ces parois doivent conserver leur fonction porteuse (R) pendant deux heures (120), tout en retenant les flammes, les gaz chauds (E) et la chaleur (I) du côté exposé.

Pour certains Ă©quipements, la rĂ©sistance au feu exigĂ©e par la rĂ©glementation peut ne contenir qu’une partie des 3 critères. 

Par exemple, une porte peut être coupe-feu EI 60 : la porte doit alors être capable de retenir les flammes, les gaz chauds (E) et la chaleur (I) pendant une heure mais n’aura pas de fonction structurelle à assurer pour le bâtiment.

Autre exemple, une fenêtre peut être pare-flammes E30 : dans ce cas, on n’attendra pas de la fenêtre qu’elle retienne la chaleur, mais seulement les flammes et gaz chauds (E) pendant 30 minutes.

Les symboles secondaires

Le système européen introduit d’autres symboles beaucoup moins utilisés, mais qui peuvent venir caractériser certains équipements spécifiques. Ces symboles viennent se combiner avec la nomenclature REI.

W

Limitation du rayonnement

Ce critère concerne la capacité de l'élément à ne pas transmettre une énergie capable de diffuser le feu par rayonnement. En effet, lors d’un incendie, une partie de la chaleur est dégagée sous forme d’ondes électromagnétiques et permet un transfert de chaleur entre 2 matériaux séparés dans l’espace.

S

Étanchéité à la fumée et aux gaz

Ce critère concerne particulièrement les éléments séparatifs, y compris les menuiseries, et caractérise leur capacité à retenir la fumée et les gaz quels qu’ils soient. Il nécessite souvent la mise en œuvre de joints spécifiques.

 

Exemple d’une porte coupe-feu EIS 30

Dans ce cas, la porte doit alors être capable de retenir les flammes (E), la chaleur (I) mais également toute forme de fumée ou de gaz (S) pendant 30 minutes.

Articles similaires

Abonnement newsletter

Recevez chaque mois, dans votre boite mail, une sĂ©lection d'actualitĂ©s autour du bâtiment bas carbone  🌱

S'inscrire Ă  la newsletter